Itw Flash de Catherine Antonetti

Itw Flash de Catherine Antonetti

Catherine Antonetti, Directrice de l’Observatoire au Groupe MACIF, et membre du Jury des Trophées de l’Assurance 2016, a été interviewée par Jean-Luc Gambey :
Catherine, quelles sont, selon vous, les grandes tendances des innovations présentées lors de cette édition 2016 des Trophées de l’Assurance ?
Dans un contexte où tous les acteurs sont concentrés sur les enjeux des mutations en cours (réglementation, mondialisation, nouvelles technologies numériques,…) on constate que l’innovation est envisagée comme un levier de transformation permettant de combiner la force de deux systèmes : l’entreprise et les nouveaux entrants (start up, …). Le maillage interne et externe c’est aussi le sens nouveau des projets émergeants ; la trajectoire de l’innovation passe par un changement de culture interne.
Avez-vous été surprise par une innovation ? Pourquoi ?
Aujourd’hui nous sommes arrivés à la limite d’un positionnement gadget de l’innovation qui ne répond pas aux attentes des clients. C’est tout l’enjeu de certains des projets d’innovation présentés. Le dossier « PRYSME/convention 1796 » présenté par Carte Blanche Partenaires se démarque par sa capacité à mettre en mouvement tout un écosystème et à mener de front : un objectif d’accessibilité (service sans reste à charge) et un objectif citoyen (création d’emploi) sans transiger sur la qualité. A quelques exceptions près, il fait partie des rares projets qui vont plus loin dans l’engagement responsable dans le contexte inflationniste des frais médicaux.
Pensez-vous que l’innovation est une priorité majeure pour le secteur de l’assurance ? Pourquoi ?
Les modèles économiques, la consommation, les usages sont fortement impactés, les assureurs comme tous les acteurs économiques doivent nécessairement se mettre en mouvement pour absorber le choc des mutations. L’innovation envisagée comme une démarche prospective pour maintenir l’entreprise en mouvement et créer de la valeur, est un gage de performance incontournable dans le secteur de l’assurance. Elle conduit effectivement le secteur à s’ouvrir à un écosystème au-delà de ses métiers, un pas stratégique source de créativité et de valeurs ajoutées.
Constatez-vous une accélération significative de la politique d’innovation sur le secteur ?
Aujourd’hui les assureurs n’ont plus le choix. L’innovation est comme une prise de conscience, une perception forte de la disruption à venir. Les acteurs ne sont pas pour autant dans l’innovation de rupture mais dans la construction d’une nouvelle promesse, d’une nouvelle vision du métier, d’une nouvelle expérience client.
Quand on vous dit innovation dans l’assurance, spontanément vous répondez ?
Il faut savoir prendre des risques, certes … maîtrisés. Dans l’enjeu de co-construction qui s’impose aux acteurs économiques, faire du consommateur/citoyen une partie prenante de la réflexion permet de réaffirmer les valeurs fondatrices de l’assurance et en particulier du mutualisme.
L’innovation sur le secteur de l’assurance : quelles sont les priorités ?
Aller au devant de l’attente du client. Le client est en droit d’interroger l’assureur : quel est mon bénéfice ? Et celui de la collectivité ? La notion de temps est un critère de référence essentiel. L’innovation doit permettre aussi de poser un nouveau regard sur le métier d’assureur voire de changer de regard sur notre métier (objet connecté, data, communauté affinitaire, plateforme, …).
Votre dernière rencontre avec l’innovation, c’était quand et où ?
Les réponses de protection en matière d’assurance de personne avec plus d’accompagnement des assurés, ont toute leur importance à travers des solutions dirigées vers un objectif par exemple de renforcement de l’accessibilité aux soins et de maintien à domicile dans un contexte de désert médical par exemple (télémédecine, e.santé, objet connecté, imprimante 3D, exosquelette, …). Il convient de prendre en compte les attentes nouvelles des assurés au regard du prolongement de la vie, de la baisse des revenus, … et de ce désir de lien social et de bien-être.
Merci Catherine.
Suivez Catherine sur son compte Twitter et Linkedin

Catherine Antonetti, est membre du Jury des Trophées de l’Assurance 2016 !

Catherine Antonetti, est membre du Jury des Trophées de l’Assurance 2016 !

Catherine Antonetti, Directrice de l’Observatoire au Groupe MACIF, est membre du Jury des Trophées de l’Assurance 2016. Nous la remercions sincèrement pour sa participation. Directrice de l’Observatoire au sein de la Direction des Relations Extérieures du groupe MACIF, cette mission doit contribuer au rayonnement externe du Groupe d’assurance et au développement de son influence en tant qu’acteur mutualiste référent de l’économie sociale et solidaire, en lien avec les enjeux institutionnels, économiques et sociétaux du projet politique et du plan stratégique.
Catherine Antonetti est fortement présente sur le web avec :

Suivez-nous sur Twitter : @les_trophees et #TropheesAssurance

Le réglement

Réglement candidatures




Format WORD

Dossier de candidature
  • Fiche de candidature :
  • Nous attirons votre attention sur le fait que cette fiche de candidature est présentée aux membres du Jury sans aucune modification.




Format PDF

Dossier de candidature
  • Fiche de candidature :
  • Nous attirons votre attention sur le fait que cette fiche de candidature est présentée aux membres du Jury sans aucune modification.