Interview de Delphine Asseraf, présidente du Jury des Trophées de l’Assurance 2017

Interview de Delphine Asseraf, présidente du Jury des Trophées de l’Assurance 2017

Delphine Asseraf, Directrice Digital, Marque et Communication d’Allianz France est présidente du Jury des Trophées de l’Assurance 2017. Elle revient sur son rôle durant cet événement et sur l’importance de l’innovation sur le secteur de l’assurance et chez Allianz. Retrouvez Delphine Asseraf sur Twitter et Linkedin.

Delphine Asseraf, vous êtes Directrice Digital, Marque et Communication d’Allianz France et vous avez accepté d’assurer la  co-présidence du Jury des Trophées de l’Assurance 2017. Quelles sont les principales raisons qui vous ont fait accepter notre sollicitation ?

Aujourd’hui, il ne fait plus aucun doute que l’innovation est un levier indispensable pour les entreprises et un véritable élément de différenciation. Les Trophées de l’Assurance sont pour moi une fenêtre ouverte sur ces innovations qui, année après année se multiplient. Avoir l’opportunité de les découvrir et d’en débattre est une véritable chance et un enrichissement : cela a donc été pour moi un grand  honneur d’accepter cette proposition.

Allianz France intègre dans sa stratégie une véritable culture de l’innovation. Vous déclariez récemment dans une interview à Stratégies « Innover a fait gagner à Allianz des parts de marché ». Selon vous, quels sont les ingrédients majeurs voire la recette miracle de la performance d’innovation ?

Il n’y a pas, pour moi, de performance d’innovation s’il n’y a pas de collectif. Si l’on souhaite que la culture de l’innovation s’installe, il faut la promouvoir partout dans l’entreprise. Pour cela, il convient d’installer l’idée que l’innovation est l’affaire de tous, et surtout, qu’elle se nourrit de l’intelligence collective. Je crois beaucoup que l’intelligence d’un groupe mixte est d’une puissance incroyable. L’empowerment est aussi clé car il est essentiel de responsabiliser les équipes et de leur donner l’autonomie pour avancer avec efficacité et se concentrer sur des actions qui ont de l’impact.

L’innovation est indispensable pour la croissance d’une entreprise. Les dirigeants confirment, les entreprises du secteur de l’assurance innovent et doivent accélérer l’innovation, mais celle-ci peut générer de nombreux essais et échecs. Sachant que les idées les plus novatrices ont très souvent été précédées de nombreux échecs, l’échec ne doit-il pas être considéré comme un catalyseur de l’innovation ? Quelle est votre position sur ce sujet ?

Je crois que lorsqu’on s’installe dans une dynamique de créativité, il y a forcément des tentatives qui se soldent pas des échecs : il faut l’accepter et surtout accueillir les nouvelles idées avec bienveillance et exigence. Bienveillance car il n’est pas facile de prendre des risques et il faut soutenir ceux qui osent, exigence car il faut savoir en tirer les leçons. C’est pourquoi il ne faut pas s’arrêter au premier échec…comme au premier succès. Il faut explorer ses propres limites et vouloir aller plus loin à chaque fois pour apporter le meilleur de nous-mêmes à nos clients comme à nos collaborateurs. La curiosité est essentielle pour découvrir de nouveaux potentiels, le plaisir d’apprendre est clé pour se renouveler.

Comment la société Allianz accompagne-t-elle la transformation actuelle des usages et des comportements des Français ?

Nous souhaitons offrir une expérience client enthousiasmante avec un parcours client simple alliant la puissance du conseil humain et de l’ubiquité digitale.

Si je devais citer quelques exemples, je vous dirais que nous investissons beaucoup dans l’économie collaborative avec des partenariats comme Drivy par exemple, que nous cherchons à bâtir des offres utilisant les objets connectés pour prévenir les risques et reconnaître par exemple les comportements vertueux au volant avec Allianz Conduite connectée qui évolue sans cesse, que nous anticipons l’avenir avec des offres sur les véhicules semi-autonomes et que nous développons de nouveaux services pour être au plus près de nos clients, dans leur quotidien avec la communauté d’entraide par exemple.

Plus généralement, le déploiement massif des technologies numériques participent à l’élaboration pléthorique de nouveaux scénarios et produisent une multitude de  « fantasmes » dans notre secteur. Selon vous quels sont les principaux chantiers, les principales tendances à venir du secteur de l’assurance ?

Il est essentiel de garder à l’esprit que nous sommes là pour aider chacun à aller de l’avant, à se réaliser, à découvrir les opportunités qui s’offrent à lui. Les clients attendent de leurs assureurs une présence ciblée » : qu’ils proposent, au moment opportun, de façon personnalisée, des nouvelles offres simples, pratiques, fluides, transparentes quand des nouvelles situations de vie apparaissent, et dans le respect de leurs choix notamment sur les données personnelles ou les modes de relation. C’est un chantier qui  s’inscrit dans la durée.

Nous devons donc utiliser les technologies dans ce seul but : que cela soit sur l’utilisation des données, la création de services reposant sur l’intelligence artificielle ou l’intégration d’objets connectés. Les technologies doivent permettre de nous dépasser, d’affirmer le rôle sociétal de l’assureur et non pas de le déshumaniser.

Suivez-nous sur Twitter : @Les_Trophees et #TropheesAssurance

Les Trophées de l’assurance sont organisés par  @LAMBIJOUEmma & @jeanlucgambey

Pour tout savoir sur les Trophées de l’Assurance, découvrez l’e-mag en pdf ou en cliquant ici.

Remerciements aux membres et présidents du Jury 2017 des Trophées de l’Assurance

Remerciements aux membres et présidents du Jury 2017 des Trophées de l’Assurance

Les Trophées de l’Assurance ne pourraient avoir lieu sans la participation des membres et présidents du Jury qui évaluent les dossiers présentés. Nous tenons à remercier les présidents et les membres du Jury 2017 des Trophées de l’Assurance.

Le jury des Trophées de l’Assurance 2017 est présidé par :

Delphine ASSERAF – Directrice Digital, Marque et Communication • ALLIANZ France

Bernard LE BRAS – Président du Directoire • Suravenir, filiale du Crédit Mutuel Arkéa

Les membres du Jury 2017

Alexandre BEAU – Rédacteur en Chef • ESPACE SOCIAL EUROPEEN

David DUBOIS – Directeur France et Belux • RGA France

Grégoire DUPONT – Directeur Général • AGEA

Fanny GILBERT – Présidente Commission Communication de Planète Courtier • Directrice Marketing et Communication de CIPRÉS Assurances

Thierry GOUBY – Journaliste • LA TRIBUNE DE L’ASSURANCE

Isabelle HEBERT – Directrice Générale • MGEN

Jean-Manuel KUPIEC – Directeur Général Adjoint en charge des Relations Extérieures • OCIRP

Olivier LABORDE – Expert de l’Innovation & de la Transformation Digitale • NATIXIS ASSURANCES

Catherine LARDY – Directrice Marketing Groupe Pilote de la Transformation Digitale • INTER MUTUELLES ASSISTANCE

Isabelle LEROY – Directeur Marketing • KLESIA

Valérie LESELBAUM – Directrice Médias, E-réputation & Influence • AXA France

Sébastien LIMOUSIN – Directeur Général de COVERLIFE, Filiale du groupe Adélaïde (Verlingue)

Mikaël MASLE – Délégué Général • ROAM

Hervé MASSIÉ – Directeur Général • Groupe Active Assurances

Patrick MIOT – Directeur de la Marque et de la Communication • Mutuelle UNÉO

Jean-Charles NAIMI – Responsable Éditorial • PREVISSIMA

Yannick PORRACCHIA – Directeur du Développement et de la Transformation Digitale • SOLIMUT Mutuelle de France

Jean-François TRIPODI – Directeur Général • CARTE BLANCHE PARTENAIRES

Florent VILLAIN – Directeur Général • Altima Assurances

 

Suivez-nous sur Twitter : @Les_Trophees et #TropheesAssurance

Les Trophées de l’assurance sont organisés par  @LAMBIJOUEmma & @jeanlucgambey

Bernard Le Bras, est Président du Jury des Trophées de l’Assurance 2017 !

Bernard Le Bras, est Président du Jury des Trophées de l’Assurance 2017 !

Bernard Le Bras, Président du Directoire chez Suravenir, filiale du Crédit Mutuel Arkéa, est Président du Jury des Trophées de l’Assurance 2017. Nous le remercions chaleureusement pour son implication et son engagement.

Retrouvez Bernard Le Bras sur son compte Linkedin.

Découvrez le parcours professionnel de Bernard Le Bras sur l’Argus de l’Assurance.

Suivez-nous sur Twitter : @Les_Trophees et #TropheesAssurance

Les Trophées de l’assurance sont organisés par  @LAMBIJOUEmma & @jeanlucgambey

Delphine Asseraf, est Présidente du Jury des Trophées de l’Assurance 2017 !

Delphine Asseraf, est Présidente du Jury des Trophées de l’Assurance 2017 !

Delphine Asseraf, Directrice Digital, Marque et Communication chez Allianz France, est Présidente du Jury des Trophées de l’Assurance 2017. Nous la remercions chaleureusement pour son implication et son engagement.

Retrouvez Delphine Asseraf sur le web :

Retrouvez le parcours professionnel de Delphine Asseraf sur l’Argus de l’Assurance.

Suivez-nous sur Twitter : @Les_Trophees et #TropheesAssurance

Les Trophées de l’assurance sont organisés par  @LAMBIJOUEmma & @jeanlucgambey

Florent Villain, est membre du Jury des Trophées de l’Assurance 2017 !

Florent Villain, est membre du Jury des Trophées de l’Assurance 2017 !

Florent Villain, Directeur Général chez Altima Assurances, est membre du Jury des Trophées de l’Assurance 2017. Nous le remercions sincèrement pour sa participation.

Retrouvez Florent Villain sur le web :

Suivez-nous sur Twitter : @Les_Trophees et #TropheesAssurance

Les Trophées de l’assurance sont organisés par  @LAMBIJOUEmma & @jeanlucgambey

ITW Flash de Sébastien Limousin

ITW Flash de Sébastien Limousin

Sébastien Limousin, Directeur Général de COVERLIFE, Filiale du groupe Adélaïde (Verlingue), est membre du Jury des Trophées de l’Assurance 2017. Nous le remercions sincèrement pour sa participation. Vous pouvez retrouver Sébastien Limousin sur son compte Twitter, et sur Linkedin. Nous l’avons interviewé pour recueillir ses impressions.

Avez-vous été surpris par une innovation ? Pourquoi ?

Allo-Média présente, avec le cookie vocal, une réelle innovation avec une analyse sémantique de la voix du client couplée à de l’intelligence artificielle.

Pensez-vous que l’innovation est une priorité majeure pour le secteur de l’assurance ? Pourquoi ?

C’est une priorité car notre secteur est sensiblement en retard sur tout ce qui est digital et simplification de la relation avec nos clients. Parallèlement, l’apparition de nouveaux risques, l’accentuation de la fréquence nous oblige à innover sans cesse. Le monde de l’assurance se doit d’être plus accessible, simple et créatif, donc innovant !

Constatez-vous une accélération significative de la politique d’innovation sur le secteur ?  

Malheureusement non, notre secteur a plutôt tendance à tenter de rattraper sont retard. Nous suivons le mouvement, avec de belles initiatives de la part de grands acteurs, mais nous devons accélérer d’avantage.

Merci Sébastien

Suivez-nous sur Twitter : @Les_Trophees et #TropheesAssurance

Les Trophées de l’assurance sont organisés par  @LAMBIJOUEmma & @jeanlucgambey

ITW Flash de Jean-François Tripodi

ITW Flash de Jean-François Tripodi

Jean-François Tripodi, Directeur Général de Carte Blanche Partenaires, est membre du Jury des Trophées de l’Assurance 2017. Nous le remercions sincèrement pour sa présence. Vous pouvez retrouver Jean-François Tripodi sur le web, via son compte Twitter, son compte Linkedin, son groupe Management Santé sur Linkedin, et son blog . Nous l’avons interviewé pour recueillir ses impressions.

Quelles sont, selon vous, les grandes tendances des innovations présentées lors de cette édition 2017 des Trophées de l’Assurance ?

Nous observons de plus en plus de dossiers présentant des innovations en lien avec l’interne de l’entreprise, des RH en passant à la distribution. Nous notons également un juste équilibre qui se met en place entre digitalisation et relation humaine, ce qui est rassurant pour l’avenir.

Avez-vous été surpris par une innovation ? Pourquoi ?

Oui, j’ai été surpris par l’offre Exclusive d’énergie de la MGEN. Elle représente une ouverture originale sur un service très éloigné de l’assurance santé. Est-ce que les complémentaires santé auront vocation à terme à accompagner leurs assurés sur l’ensemble de leurs besoins de la vie quotidienne ?

Pensez-vous que l’innovation est une priorité majeure pour le secteur de l’assurance ? Pourquoi ?

L’assurance est à la fin d’un cycle qui est le fondement de son origine : la seule prise en charge financière. Les assurés attendent maintenant des services différenciants à côté du socle assurantiel. Cette priorité ne peut être soutenue que par de l’innovation.

Constatez-vous une accélération significative de la politique d’innovation sur le secteur ?

Oui tout à fait !  La politique d’innovation est devenue une obligation pour se différencier devant la normalisation des garanties, tout particulièrement en assurance santé.

Quand on vous dit innovation dans l’assurance, spontanément vous répondez ?

Je cite naturellement : le digital et le smartphone.

L’innovation sur le secteur de l’assurance : quelles sont, selon vous, les priorités ?

Il y a encore quelques années, les dossiers d’innovation reposaient plus sur des objectifs de marketing que sur du réel service. Aujourd’hui, l’innovation doit absolument répondre à une attente des bénéficiaires et a pour vocation être utilisée.

Votre dernière rencontre avec l’innovation, c’était quand et où ?

C’était en Chine il y a quelques mois en voyant un passant payer un marchand de rue avec son téléphone portable en scannant un QR code sur une pancarte. Mais en fait, ce n’est pas une innovation pour les Chinois !

Merci Jean-François.

Suivez-nous sur Twitter : @Les_Trophees et #TropheesAssurance

Les Trophées de l’assurance sont organisés par  @LAMBIJOUEmma & @jeanlucgambey

 

Yannick Porracchia, est membre du Jury des Trophées de l’Assurance 2017 !

Yannick Porracchia, est membre du Jury des Trophées de l’Assurance 2017 !

Yannick Porracchia, Directeur du Développement et de la Transformation Digitale à SOLIMUT Mutuelle de France, est membre du Jury des Trophées de l’Assurance 2017. Nous le remercions sincèrement pour sa participation.

Retrouvez Yannick Porracchia sur le web :

Suivez-nous sur Twitter : @Les_Trophees et #TropheesAssurance

Les Trophées de l’assurance sont organisés par  @LAMBIJOUEmma & @jeanlucgambey

 

Valérie Leselbaum, est membre du Jury des Trophées de l’Assurance 2017 !

Valérie Leselbaum, est membre du Jury des Trophées de l’Assurance 2017 !

Valérie LESELBAUM, Directrice Médias, E-réputation & Influence à Axa France, est membre du Jury des Trophées de l’Assurance 2017. Nous la remercions sincèrement pour sa participation.

Retrouvez Valérie Leselbaum sur le web :

Suivez-nous sur Twitter : @Les_Trophees et #TropheesAssurance

Les Trophées de l’assurance sont organisés par  @LAMBIJOUEmma & @jeanlucgambey

 

ITW Flash de Jean-Charles Naimi

ITW Flash de Jean-Charles Naimi

Jean-Charles Naimi, Responsable Editorial de Previssima, est membre du Jury des Trophées de l’Assurance 2017. Nous le remercions sincèrement pour sa présence. Vous pouvez retrouver Jean-Charles Naimi sur le web, via son compte Twitter, son compte Linkedin. Nous l’avons interviewé pour recueillir ses impressions.

Quelles sont, selon vous, les grandes tendances des innovations présentées lors de cette édition 2017 des Trophées de l’Assurance ?

On ressent une plus forte envie cette année, de la part des assureurs, de mettre l’innovation au service du dialogue et des relations avec leurs réseaux commerciaux ou leurs équipes internes. Nous remarquons aussi l’arrivée plus franche d’outils utilisant le Big Data et une implication plus marquée dans la prévention des risques.

Pour le reste, on constate un approfondissement des techniques digitales au service de la relation client, mais il s’agit là d’une tendance de fond, débutée il y a plusieurs années avec pour objectif de simplifier la relation client-assureur ou client-conseiller d’assurance. Deux axes majeurs d’innovation se distinguent encore aujourd’hui à ce niveau : la recherche de la rapidité au moment de la souscription et l’amélioration de l’assistance.

Avez-vous été surpris par une innovation ? Pourquoi ?

Oui, par celle d’Axa Justice Prédictive qui permet, à partir d’un algorithme, de retranscrire sous forme de statistiques, les décisions de justice rendues dans un domaine et de connaître ainsi les chances de remporter ou non un procès.

Cette innovation, à mon avis, rassemble à elle seule les deux grandes tendances que j’évoquais précédemment : la volonté d’améliorer les services aux collaborateurs et l’utilisation de la Data. Cette solution pourrait bouleverser progressivement, si elle devait se diffuser dans le grand public, des pans entiers de métiers juridiques et peut-être notre façon d’appréhender le rapport que nous entretenons avec le système judiciaire.

Pensez-vous que l’innovation est une priorité majeure pour le secteur de l’assurance ? Pourquoi ?

Difficile de répondre par la négative à cette question. Je ne pense pas qu’elle soit une priorité majeure pour le secteur de l’assurance en tant que tel, car ce dernier aura toujours sa place dans une société civilisée et développée. Il faudra toujours des porteurs de risques et nous aurons toujours besoin de nous protéger.

Par contre, l’innovation est indispensable pour les organismes d’assurance pris un à un et surtout leurs réseaux de distribution, car sans innovation, certains organismes disparaîtront au profit d’autres entités plus dynamiques issues, pourquoi pas, d’autres secteurs d’activité.

Constatez-vous une accélération significative de la politique d’innovation sur le secteur ?

Il y a beaucoup d’outils lancés et pas mal de communication autour dans les grandes entités. Je n’irai pas à dire que je constate une accélération significative. Je parlerai de progression normale. Dans ma vie privée, je ne constate pas d’innovation renversante dans mes relations avec mes assureurs et je suis pourtant assuré auprès de différentes compagnies. Mais c’est un avis personnel.

Une remarque sur l’assurance-vie qui me semble être au « point mort » en matière d’innovation.

Quand on vous dit innovation dans l’assurance, spontanément vous répondez ?

Digitale. Et c’est peut-être la limite de l’exercice. Trop souvent confondue avec l’Internet et les réseaux sociaux, l’innovation des assureurs est peut-être « noyée » dans la masse des autres innovations digitales. Attention aux gadgets.

L’innovation sur le secteur de l’assurance : quelles sont, selon vous, les priorités ?

Évidemment, ce que je vais vous dire fera moins rêver que le digital. Mais je pense que demain l’innovation doit intervenir en interne dans les politiques de tarification prenant en compte de nouvelles formes de mutualisation, grâce à de nouvelles communautés d’assurés, par exemple.

La démarche préventive doit aussi être accentuée, même si des efforts importants ont été réalisés dans ce domaine. Cela concerne aussi bien l’assurance de personnes que l’assurance dommages.

Enfin, la véritable innovation serait de simplifier la rédaction des contrats, nettoyer les clauses sujettes à interprétations, revoir les politiques d’exclusions de risques… La vraie innovation serait finalement d’arriver à ce que les assurés comprennent leurs garanties, sinon, leur sentiment de défiance vis-à-vis du secteur perdurera. Je serai content de voir des innovations majeures dans ce domaine, voire pourquoi pas des applis qui vous permettent finalement de répondre à une question toute simple : suis-je, dans ma situation ou dans mon cas, assuré ou pas ?

Votre dernière rencontre avec l’innovation, c’était quand et où ?

Au TDAY Insurance, au mois de juin dernier, lors de la table ronde que j’ai eu le plaisir d’animer avec la Fédération nationale des agents généraux d’assurance (AGEA). Nous avons pu débattre et mettre en exemple les bonnes pratiques des applications numériques sur le terrain développées par les agents d’assurance.

Je crois en la complémentarité du numérique et du conseiller de proximité dans la chaine de valeur de l’assurance. L’un n’ira pas sans l’autre, sauf à la marge peut-être.

Merci Jean-Charles.

Suivez-nous sur Twitter : @Les_Trophees et #TropheesAssurance

Les Trophées de l’assurance sont organisés par  @LAMBIJOUEmma & @jeanlucgambey

 

Le réglement

Réglement candidatures




Format WORD

Dossier de candidature
  • Fiche de candidature :
  • Nous attirons votre attention sur le fait que cette fiche de candidature est présentée aux membres du Jury sans aucune modification.




Format PDF

Dossier de candidature
  • Fiche de candidature :
  • Nous attirons votre attention sur le fait que cette fiche de candidature est présentée aux membres du Jury sans aucune modification.